Ateliers 
scolaires

ATELIER D'ECRITURE SUR LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES

Autour du spectacle "Le dernier plaisir de Rose", nous proposons aux 3eme de collège ou aux lycéens une réflexion sur les violences faites aux femmes. Jean-Louis Terrangle et Gaëlle About aideront les élèves à élaborer des situations, un vocabulaire, pour inventer un scénario de court-métrage qui sera ensuite réalisé par la pépinière du Bonheur Vert. 

Ces ateliers seront financés, tout comme les représentations du spectacle en 2022 par le programme Idylle de la Région Bourgogne Franche-Comté. 

Le premier atelier aura lieu en classe de seconde au Lycées Pontus de Tyard en mai 2022 et sera suivi par une représentation du "Dernier plaisir de Rose."

INTERVENTION EN OPTION THÉÂTRE AU LYCÉE HILAIRE DE CHARDONNET

 

Depuis 2012, Gaëlle intervient dans les options théâtre proposées aux lycéens

d’Hilaire de Chardonnet à Chalon sur Saône.

En 2022, nous travaillerons avec un groupe de Seconde autour de la pièce

contemporaine L’accident de Bertrand d’Emilie Leconte. Ce texte nous

permettra d’aborder les notions d’absurde et de grotesque.

Le deuxième groupe, coaché par Matthias Beaudoin, travaillera sur une pièce

de Feydeau Un gibier de potence.

 

LES LYCÉADES

 

Depuis 2013, Gaëlle est intervenante pour les Lycéades, manifestation créée

par l’Espace des Arts Scène nationale, qui rassemble les élèves en option

théâtre de tous les lycées du département de Saône et Loire en première et

Terminale.

Deux jours d’ateliers autour d’un spectacle, une rencontre avec l’équipe

artistique, des groupes mixés qui permettent de rencontrer les élèves d’autres lycées, tous ceux qui y ont participé gardent un souvenir enthousiaste des Lycéades.

En 2022, les Lycéades auront lieu les 13 et 14 janvier, malgré les conditions

sanitaires. Le Passé, mis en scène par Julien Gosselin d’après des textes de

Léonid Andréiev, devait être le spectacle référent. Les ateliers auront lieu,

même si tous les élèves ne verront pas ce spectacle, un peu dur pour eux, ont

jugé certains enseignants.