L’atelier de théâtre amateur de Bissey sous Cruchaud a inventé un spectacle pour porter la parole des femmes d’hier et d’aujourd’hui. La pièce d’Aristophane, L’Assemblée des femmes, datant du 5 e siècle avant JC, a été retraduite avec brio et humour par l’auteur contemporain Serge Valletti. 

 

Nous avons sélectionné la première scène où les femmes de la cité, lassées d’être les dernières roues du carrosse, décident de se déguiser en hommes pour faire voter une loi leur donnant à elles, les femmes, tout pouvoir de gouvernance sur les affaires publiques.

IMG_8221.JPG

Ateliers 
amateurs

Puis nos porte-paroles féminines font le point sur les actualités des femmes, leurs combats à l’heure de Me Too et de la dénonciation des violences conjugales.

Enfin nous découvrirons des petites histoires particulières, de l’institutrice des années 50 découvrant son premier poste à celle qui en a assez des soirées spaghettis de son compagnon.

Et enfin, pour rendre hommage à Anne Sylvestre, nous entonnerons son hymne devenu le nôtre, la certitude d’être « Une sorcière comme les autres ».

IMG_4329.JPG

Par l’atelier de Bissey sous Cruchaud

 

Le groupe des comédiennes amateurs qui portent Paroles de femmes ont également un autre projet, qui a été arrêté en plein vol par la pandémie : jouer

dans les lavoirs de nos villages la vie des femmes du début du XXe siècle.

Le Lavoir

Dans la pièce de Dominique Durvin et Hélène Prévost, on côtoie Julienne qui raconte des histoires de l’ancien temps, Gervaise qui travaille chez des bourgeoises, Henriette la syndicaliste, Emilie la mère de famille, Rosine qui fut nourrice à Paris, Gilberte la délurée et Toinette, la patronne du lavoir.

Toutes ces femmes nous font percevoir la dureté de cette vie, l’humour et la solidarité qui les rassemblent. Tout cela à la veille de la Première Guerre mondiale.

La troupe jouera dans les lavoirs de notre département au printemps/été, soutenue par la Conseil

départemental de Saône et Loire.

IMG-20220608-WA0007.jpg
IMG-20220608-WA0010.jpg
IMG-20220608-WA0004.jpg

Par l'atelier de la Haie Vive de St Gengoux.

L'atelier théâtre chapeauté par la Haie Vive existe depuis plusieurs années maintenant. En juin 2021, il avait présenté Défaites de famille avec un montage de textes, montrant que la famille n'était pas toujours un long fleuve tranquille.

Cette saison, nous nous sommes lancé un défi de taille : monter La Cerisaie, dernière pièce de Tchékhov. Pour cela, le groupe de St Gengoux et celui qui avait monté Fleuves et Fontaines la saisons dernière se sont rejoints, et ont fait appel à d'autres comédiens. Désormais un groupe de 12 personnes travail pour mener à bien l'aventure. Rendez-vous fin 2022 si tout va bien. 

La Cerisaie

IMG_8177.JPG